Gilgamesh et Huwawa (version B)

Ce récit raconte l’expédition de Gilgamesh et Enkidu à la Forêt des Cèdres, leur rencontre avec son gardien Huwawa et comment Gilgamesh vient à bout du monstre par la ruse.

La version B de Gilgamesh et Huwawa est plus courte que la version A et ne montre que des variations mineures. La plus grande différence réside dans un épisode (voir résumé). La toute fin est manquante, y compris la doxologie. Certains avancent que, dans cette version, Huwawa serait épargné.

Références

• Sources & Transcriptions [en Sumérien]
• Traductions [en Anglais]

Résumé

Incipit : i-a lum-lum, “ Ho, Hourra ! ”

L’essentiel de l’intrigue correspond au résumé de la version A. Il existe toutefois une différence notable au point crucial du récit. Quand Gilgamesh se réveille enfin du sommeil induit par Huwawa, au lieu d’encourager Enkidu par des bravades, le héros doute de sa capacité à combattre le monstre par la force et en appelle à son dieu, Enki, pour qu’il se manifeste dans ses mots. Pour Andrew George,  cela suggère que le dieu de la ruse est censé inspirer Gilgamesh pour qu’il vienne à bout du monstre grâce à un habile discours. Par l’intermédiaire d’Enkidu, qui apparemment prononce les mots que Gilgamesh devait utiliser, c’est exactement ce que fait Enki et l’intrigue glisse directement à la rencontre avec Huwawa et la diplomatie trompeuse de Gilgamesh.

« Oh hourra ! Jeune homme ayant tant grandi,
Toi le noble qui réjouit les dieux,
Le bœuf furieux toujours prêt au combat,
Jeune seigneur Gilgamesh, honoré à Uruk ! »

— Première lignes de Gilgamesh et Huwawa B [trad. personnelle]

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s